La compensation carbone : compenser ses émissions de gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre (GES) sont des composants gazeux qui absorbent le rayonnement infrarouge émis par la surface terrestre et contribuent ainsi à l’effet de serre. L’augmentation de leur concentration dans l’atmosphère terrestre est l’un des facteurs à l’origine du réchauffement climatique. Il existe des moyens efficaces de compenser sa propre empreinte carbone, c’est la « compensation carbone », on vous dit tout !

Qu’est ce que la compensation carbone ?

La compensation carbone consiste à essayer de contrebalancer ses propres émissions de CO2 par le financement de projets de réduction d’autres émissions ou de séquestration de carbone. Faute de pouvoir réduire suffisamment ses émissions de GES via un mode de vie écolo, cette méthode permet de compenser des émissions de CO2. De plus en plus d’entreprises sont soumises à la compensation carbone obligatoire.

Processus de neutralisation des émissions de CO2

  • Réaliser un bilan carbone, c’est-à-dire identifier l’ensemble de ses actions polluantes et calculer ses émissions de CO2 équivalent. Vous pouvez le faire via ce site.
  • Minimiser au maximum ses rejets carbone : Avec par exemple, le minimalisme, le zéro déchet.
  • Compenser les émissions de gaz à effet de serre restantes. Vous pouvez par exemple planter des arbres en passant par une association. Ou bien, préserver ou régénérer les milieux marins ou les terres agricoles avec purprojet. Ou encore investir dans un projet bas-carbone via Label Bas carbone par exemple.

Les failles de la compensation carbone

  • La compensation des émissions n’est pas immédiate. Un arbre, par exemple, met des années à pousser et séquestrer du carbone.
  • Les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas l’unique enjeu environnemental… En effet les GES ne sont pas notre seul problème, il y a aussi les innombrables déchets qui se cumule sur notre planète.
  • Seule, la neutralisation des rejets de CO2 déplace le problème. En effet, avec cette méthode, on oublie qu’il serait plus efficace d’adopter un mode de vie non polluant, on se déculpabilise en pensant compenser ailleurs, alors qu’on ne compense pas pleinement !

C’est donc un scoop pour personne, nous avons un énorme problème d’augmentation des gaz à effet de serre. A notre petite échelle, si on ne peut pas toujours réduire ses émissions, la compensation carbone reste un « mieux que rien » 😉

Laisser un commentaire